Le projet d’arrêté réglementant la pêche de loisirs, sur le littoral de Seine-Maritime, annulé

Quotas, pratique familiale et date d’ouverture étaient remis en cause : il n’en sera rien

Le député Sébastien Jumel (PCF), candidat à sa succession dans la 6e circonscription de Seine-Maritime, l’affirme : le projet d’arrêté réglementant la pêche de loisirs pratiquée sur le littoral de la Seine-Maritime et de l’Eure, avec des restrictions très sévères, a été annulé. La levée de bouclier des pêcheurs à pied et embarquée, des associations de la FNPP et des élus a été suffisamment vive, de nombreux courriers véhéments ont été adressés, pour que les autorités fassent marche arrière.
Le document avait été élaboré par la direction interrégionale de la mer (Dirm), mis en ligne pour consultation, et devait être adopté le 7 juin. Mais le parlementaire assure que, face à la mobilisation des associations et des élus locaux contre ce projet, le préfet a renoncé.
Une pratique familiale
Cet arrêté prévoyait notamment l’interdiction pour les jeunes de moins de 15 ans de prélever le fruit de leur pêche : «  Une interdiction qui serait contraire à la pratique familiale de ce loisir  », estime le député. Qui pointait aussi des interdictions localisées, par exemple autour des ports. Pour Sébastien Jumel, c’était la remise en cause d’une «  tradition  ». Des quotas étaient également fixés pour chaque espèce, «  sans considération scientifique  », selon les opposants. L’abandon du projet d’arrêté serait «  ferme et définitif  », indique Sébastien Jumel.

https://www.gatokilo.fr https://www.sachet-repas-kit.com https://www.acdeco17.fr https://www.annececilefasano.fr https://www.bazardinstit.com https://www.drop-shipping.fr https://www.ars-interventions.fr huitres.oleron.online.fr https://www.super-cartes-collections.com